Dans quels cas peut-on se faire poser des implants ? - Mon implant dentaire

L’implant dentaire

Dans quels cas peut-on se faire poser des implants ?

Les implants dentaires peuvent être placés dans la mâchoire inférieure ou supérieure pour remplacer une seule dent absente ou plusieurs mais aussi remplacer une prothèse amovible par une prothèse fixe ou empêcher votre prothèse amovible de bouger.

Lors de la perte d’une dent, un implant peut être placé dans l’espace laissé par la dent manquante. Une couronne est ensuite fixée sur l’implant. Cette nouvelle dent a ainsi un aspect et des fonctionnalités équivalentes à celles des dents naturelles.

Lors de la perte de deux dents adjacentes ou plus, des implants peuvent être placés dans les espaces laissés par les dents manquantes. Selon les cas, il n’est pas obligatoirement nécessaire de placer un implant pour chaque dent à remplacer. Des couronnes unitaires ou un bridge sont ensuite fixés sur les implants.

Dans le cas d’un édentement total à la mandibule ou au maxillaire :

  • un bridge complet fixe peut être réalisé sur plusieurs implants,
  • une prothèse complète amovible peut être stabilisée à l’aide de plusieurs implants.


Le nombre d’implants posés varient en fonction de votre qualité osseuse, du type de prothèse choisie et de son emplacement (mâchoire supérieure ou inférieure).

2 implants peuvent suffir à la mandibule pour stabiliser une prothèse complète (ou 4 au maxillaire). Les implants seront reliés par une barre.