Les étapes du traitement implantaire - Mon implant dentaire

L’implant dentaire

Les étapes du traitement implantaire

Questionnaire pré-implantaire
Votre praticien remplira avec vous un questionnaire médical afin :

  • d’identifier d’éventuelles contre-indications à la pose d’implants dentaires (pathologies cardiaques graves, ostéoporose avancée, maladies infectieuses…)
  • d’évaluer auparavant certaines situations médicales comme les cas d’infection locale, de diabète de type II, la prise de médicaments anticoagulants…


Examen pré-implantaire
Votre praticien procèdera à un examen dentaire et buccal afin d’évaluer l’état de la zone à implanter et de rechercher d’éventuels problèmes de caries ou de gingivites.
Votre praticien pourra vous prescrire ou effectuer un examen en 3 D (scanner ou cone beam) afin de vous garantir un maximum de sécurité. Il détectera ainsi des éléments importants : nerf, sinus ou des variations anatomiques de la zone à implanter.
Ces examens permettront d’élaborer un plan de traitement précis, adapté à votre situation particulière et vous renseignera sur les différentes étapes, la durée du traitement et tous les soins associés.

Dans un premier temps, le praticien va préparer l’emplacement de votre future racine. Il va ainsi réaliser une ou plusieurs nouvelles alvéoles afin de pouvoir poser le ou les implants dentaires. L’intervention est effectuée sous anesthésie locale et dans de parfaites conditions d’asepsie.

Suivant les cas, le praticien optera pour un protocole en seul temps chirurgical ou en deux interventions distinctes espacées de quelques semaines. Dans la plupart des cas, il faut respecter un délai de trois à six mois avant la réalisation de la couronne, pour permettre une bonne intégration de l’implant dans l’os (ostéointégration).

Des couronnes et des bridges sont posés sur le ou les implants mis en bouche. Après la prise d’empreinte, ils sont confectionnés par un prothésiste dentaire et sont fixés en bouche au cabinet dentaire par vissage ou par collage.
De manière générale, on attend que l’implant soit bien intégré à l’os dans lequel il a été placé pour réaliser la prothèse.
Cependant, dans certains cas, il est possible d’envisager la pose d’une dent provisoire le jour même de la pose de l’implant. Cette solution retenue sera évaluée au cas par cas en fonction des indications cliniques.

Dès votre retour à la maison, il est important de respecter les prescriptions de votre praticien et d’observer une bonne hygiène dentaire. Il est indispensable de consulter régulièrement votre dentiste pour prévenir toute complication. Votre dentiste vous informera sur les mesures de nettoyage et d’hygiène à appliquer pour un bon suivi post-opératoire.

  • Radiographie avant la pose de l’implant
  • Photo avant la pose de l’implant
  • Pose de l’implant et cicatrisation
  • Radiographie montrant l’implant posé
  • Vissage du pilier prothétique
  • Scellement de la prothèse en céramique